Les amis, le Running, les emmerdes ! 

A côté de notre passion sportive, ici le running, nous avons généralement une vie sociale – une famille/des amis à gérer, en tout cas je vous le souhaite :)

Étant de bonne foi, nous pouvons d’ores et déjà avouer que le Running prend une certaine (grande) place dans notre vie acutelle. Au quotidien, ca se résume souvent à un petit entraînement sportif par jour mais en période de course officielle, un plan d’entraînement un peu plus sérieux peut parfois être mis en place.

Et c’est là que les emmerdes commencent :

« Dis, je baptise Chérubin le dernier week-end du mois de septembre, je compte sur ta présence! »

Et là ton sang ne fait qu’un tour, tu as ton calendrier de courses imprimé dans ton cerveau et tu sais que c’est impossible pour toi ce week-end là, tu fais ton premier marathon. Le dossard est déjà pris, la motivation au top niveau, comment gérer ?

« Ce soir on se fait un afterwork avec les collègues, tu nous accompagnes? »

Le jeudi c’est fractionné avec les copains sur piste et tu as évidemment très envie d’y aller. Courir ou picoler, ton cœur balance ?

Les amis, le Running, les emmerdes ! 

« Allez juste une bière, le marathon c’est que dans un mois. D’ailleurs, à ta place je ne le ferai pas, c’est traumatisant pour le corps & blessure assurée! »

Comment expliquer à tes amis/ta famille non sportifs que c’est un objectif auquel tu tiens & que tu préfères mettre toutes les chances de ton côté ?

« Avec tout le sport que tu fais, et ton manque de sociabilité, au moins tu ne risques pas de prendre de poids! » 

C’est bien connu, les coureurs ne mangent que des graines, boivent de l’eau citronnée et ont tous une ligne parfaite. Pourtant, beaucoup adoptent la philosophie du bouger plus pour manger plus. La bouffe, y a que ça de vrai :)

Il faut évidemment lâcher prise, profiter de la vie (et tout ce qu’on peut vous dire en ce sens) mais le Running n’est pas une corvée. Cette notion est souvent incomprise, les amis et/ou la famille ne conçoivent pas qu’on y consacre autant de temps surtout si :

– ce n’est pas pour maigrir

– ce n’est pas pour éliminer le chorizo de la veille

– c’est pour se blesser !

Bien entendu, faire du sport est très mauvais pour la santé, surtout le Running qui crée des impacts énormes et des blessures à n’en plus finir, oui oui ! Faire autant de sport en tant qu’amateur relève clairement de l’inconscience.

Qui ne vous l’a jamais dit ?

Merci de m’avoir confié toutes les remarques liées au Running que l’on vous fait, je me suis totalement reconnu dedans et Ca m’a bien fait rire 😊

Et toi, quel coureur(se) es-tu ?

Priscilla

Maman sportive et passionnée de 25 ans, je vous emmène avec moi à la découverte de différents sports, et vous donne mon avis sans langue de bois.

Une pensée sur “Les amis, le Running, les emmerdes ! 

  • 5 juillet 2016 à 11 h 14 min
    Permalink

    Pas de problème de ce côté-là, la famille compte pas mal de runneurs/sportifs au final ! Mais les amis, c’est une autre histoire… 😉

    Répondre

Partages ton avis avec nous :)