Attentat : Aimez, vivez, souriez, bougez

Un attentat … Encore.

Des morts … Toujours.

Des hashtags, des statuts … De la tristesse.

Puis, la vie reprend son cours. Normal me direz-vous. J’entends tout le temps « ne cédons pas à la peur » « continuons de vivre » oui mais à quel prix ? A cause de cet attentat, la fête nationale n’aura plus jamais la même saveur …

L’horreur n’est pas nationale elle est mondiale. Les attentats sont aux 4 coins du globe et sévissent à n’importe quel moment, rappelons nous le Marathon de Boston, pour ne parler que de lui car celui-ci m’avait profondément ému en tant que sportive. Me dire que certains ne pourront plus jamais pratiquer leur passion. Ils sont vivants oui, mais peut être plus à l’intérieur.

  • Ma thérapie

Ça fait déjà un long moment que je vis – comme beaucoup d’autres – avec la peur au ventre et une haine incommensurable. Rien n’apaise ses sentiments sauf le sport.

Attentat : Aimez, vivez, souriez, bougez
La fête Nationale n’aura plus la même saveur …

C’est bête, Ca n’empêchera ni les horreurs de continuer ni le monde de tourner. C’est juste mon échappatoire.

Au début de la séance j’ai vraiment du mal à lâcher prise comme si une enclume était posée sur ma tête puis plus le cardio augmente et la sueur coule, plus j’arrive à me délester d’un poids. J’arrive à oublier pendant quelques fractions de secondes le monde qui m’entoure. Réfugiée dans une bulle d’adrénaline laissant place ensuite à l’endorphine, qui, dans ces cas là, n’est pas assez puissante pour me faire décrocher.

Aimez, vivez, courez pour tous ceux qui ne le pourront plus jamais car des fanatiques ont décidé que leur heure était arrivée.

Mangez, buvez, levez-vous avec le sourire pour tous ceux dont les yeux ne s’ouvriront plus jamais.

Soyez heureux, vivez pour deux, pour trois, pour mille et allez au bout de vos projets pour tous ceux dont l’élan s’est soudainement arrêté.

Peace & Love

Priscilla

Maman sportive et passionnée de 25 ans, je vous emmène avec moi à la découverte de différents sports, et vous donne mon avis sans langue de bois.

15 pensées sur “Attentat : Aimez, vivez, souriez, bougez

  • 15 juillet 2016 à 18 h 18 min
    Permalink

    Oui je pense que chacun a besoin d’un échappatoire comment continuer de vivre autrement. Il y a tellement de choses révoltantes aujourd’hui qu’on a besoin de se changer les idées ce qui ne veut pas dire que l’on oublie…

    Répondre
  • 15 juillet 2016 à 18 h 51 min
    Permalink

    Comme je te comprends! Moi aussi, courir me vide la tête et me permet de prendre un peu de distance avec ces moments horribles! Merci pour ce partage!

    Répondre
    • 15 juillet 2016 à 19 h 40 min
      Permalink

      Oui c’est vraiment une belle forme de lâcher prise

      Répondre
  • 15 juillet 2016 à 21 h 41 min
    Permalink

    En effet la fête nationale n’aura plus la même saveur… On est tous charlie, on est tous orlando, on est tous paris, on est tous bruxelles, on est tous nice MAIS ON EST TOUS EPUISES de ces massacres inutiles… Merci pour ton article!

    Répondre
    • 16 juillet 2016 à 5 h 55 min
      Permalink

      Oh oui à se demander ce qui va nous tomber dessus demain …

      Répondre
  • 15 juillet 2016 à 22 h 07 min
    Permalink

    Super article léger pour s’échapper de tout ce qui se passe, on est tous triste et perturbés…
    J’essaye de mon côté de relativisé, d’être positive mais j’ai ces images d’enfants qui me hante l’esprit, c’est surement parce que je suis mère, j’ai encore plus de mal à digérer tout ça…

    Répondre
    • 16 juillet 2016 à 5 h 55 min
      Permalink

      Je suis également maman. Quand des enfants sont impactés ca alourdit considérablement la peine …

      Répondre
  • 16 juillet 2016 à 7 h 19 min
    Permalink

    J’ai adoré te lire. C’est en toute légèreté même si le message profond est grave. Merci

    Répondre
  • 16 juillet 2016 à 10 h 59 min
    Permalink

    Très bel article,très délicat… Après Charlie, moi j’ai décidé d’arrêter de suivre les infos, que ce soit à la télé, à la radio, dans les journaux ou sur Internet. Je me suis dit que c’était tout ce que voulais les fanatiques, nous faire peur quand les médias nous diffuseraient les même horreurs en boucle toute la journée.
    Je suis beaucoup plus sereine depuis, et plus ouverte aux autres (parce que j’ai moins peur).
    Courage, ça va passer (ça c’est mon côté optimiste) :)

    Répondre
  • 16 juillet 2016 à 20 h 01 min
    Permalink

    Complètement d’accord avec ce que tu as écris! Il ne faut surtout pas s’enfermer et arrêter de vivre. Nous avons encore la chance d’être en vie et de pouvoir VIVRE alors profitons-en pendant que la vie nous en donne l’occasion ♡

    Répondre
  • 17 juillet 2016 à 15 h 37 min
    Permalink

    Il est vrai que le sport à ce pouvoir de vider la tête. Même si ce qui s’est passé est encré en chacun de nous et que la peur nous tiraille.

    Répondre
  • 22 juillet 2016 à 23 h 47 min
    Permalink

    C’est tellement triste d’être une époque ou tout à évolué et s’est développé et que pour autant il y a toujours des humaines qui souffrent et se déchirent… On vivait tellement bien encore dans les années 90!!! Gardons espoir pour la paix, on va se transformer en hippie moderne lol. Il faudrait que je pense au sport, ça me ferait du bien, je dois avouer que quand je faisait du vélo de la marche etc c’était sur la Prom’ mais là… plus envie

    Répondre
    • 23 juillet 2016 à 8 h 18 min
      Permalink

      Oh je te comprends, je n’aurai pas ete non plus et ça doit encore plus faire penser à l’attentat la bas…

      Répondre

Partages ton avis avec nous :)