Le vrai/faux des étirements

On entend tellement de choses sur les étirements. Marine, notre kiné de Montpellier nous a donc fait un petit article pour éclaircir tout ça semblait donc indispensable!

Quand ?

1- Les étirements sont à réaliser avant de courir ? Contrairement à ce que l’on peut penser, Non, un étirement est inutile avant l’entrainement. Il n’échauffe pas le muscle. Et même pire, il peut l’endormir et le rendre inefficace! Exception faite pour certains étirements (continue de lire, la réponse est un peu plus bas 😊)

2- Les étirements sont à réaliser après l’échauffement ou avant une compétition ? Et non, toujours pour la même raison. Sauf l’étirement actif d’une répétition de 6s ou un mouvement balistique (la définition de ce mot barbare est ici ;)) qui permet de maintenir l’échauffement.

3- Les étirements sont à réaliser après l’entrainement ? Oui, Sauf si vous avez fait une très grosse séance de vitesse ou de renforcement musculaire. Vous risquez d’abimer davantage vos muscles déjà épuisés par l’entrainement. Laissez les donc souffler un peu! 

4- Les étirements sont à réaliser après la compétition ? Non.  Vous avez abîmé vos muscles pendant votre course. Laissez votre corps au repos. Attendez le lendemain ou le surlendemain.

5- les étirements sont à réaliser lors d’une crampe musculaire ? Oui. Si vous avez une crampe musculaire, c’est un étirement doux, passif, lent qui est le plus efficace. Passez aussi du chaud sur votre muscle ou faites vous masser.

6- les étirements sont à réaliser lors d’une séance spécifique étirement ? Oui. Pilate, séance de streching… Attendez vous à avoir des courbatures! Mais ne le faites pas la veille d’une course.

Le vrai/faux des étirements

Où ?

7- Pour la course à pied, les étirements doivent-ils se faire sur tous les muscles du corps ou principalement sur les membres inférieurs ?  Sauf lorsque vous tirez vraiment dessus, généralement vous ne sollicitez pas autant vos membres supérieurs qu’inférieure. Mais si vous êtes souples des ischios jambiers, n’étirez pas vos ischios jambiers…Etirez le muscle qui est le plus raide, le plus douloureux à l’étirement, celui que vous n’aimez pas faire (allez, il faut savoir se faire mal pour progresser :)!!)Le vrai/faux des étirements

Comment ?

8- Il existe un seul type d’étirement musculaire ? En réalité, il en existe plusieurs types : l’étirement passif, actif, balistique, positionnel.

9- Les étirements passifs peuvent se réaliser à tout moment ? L’étirement passif permet de replacer le muscle dans sa position initiale après un effort. Attention, il peut vous provoquer davantage de courbatures après un très gros effort comme vu précédemment.  Préférez le après un footing. Et Jamais avant un effort!

Exemple d’étirement passif : J’allonge le muscle au maximum et j’attends 15/30s ( dans une bonne position du bassin, sans me tourner vers ma copine pour parler  :)

10- Les étirements actifs sont à réaliser avant l’entraînement ? Oui. Je place le muscle dans la position d’étirement passif, puis je le contracte à fond pendant 6secondes en le maintenant dans cette position. Une fois pour chaque muscle entre l’échauffement et l’entraînement ou la course. 

11- Les mouvements balistiques se font après l’entraînement ? Non. Justement ce sont les étirements à faire à l’échauffement. On travaille le muscle en le contractant dans toute son amplitude, de plus en plus vite. (Les gammes)  

Le vrai/faux des étirementsSouplesse ?

12- Je vais devenir souple grâce à des étirements quotidiens ? Vous gagnerez  en souplesse mais ne vous attendez pas non plus à devenir aussi souple qu’une ballerine.

13- La souplesse est génétique, je ne peux rien y faire ? Eh oui désolée. On naît génétiquement souple ou pas. Mais il n’y a pas que cela qui joue sur la souplesse du muscle. Il y a aussi le travail que l’on fait sur ce muscle quotidiennement…les étirements, les mouvements, la force, le sport pratiqué, la position au travail etc…

14-La souplesse rend le muscle plus fort ? Un muscle souple n’est pas fort. Le corps a besoin d’une certaine souplesse, mais aussi de tonicité, d’explosivité, de force, une réponse rapide avec le reste du corps. Etre aussi souple qu’une danseuse, est inutile pour faire un marathon, à moins que vous ne vouliez terminer avec un grand écart à l’arrivée.

15- Etre souple m’aide à progresser en course à pied ? Oui et non. Si vous faites du sprint, oui la souplesse permet d’allonger les jambes pour aller encore plus loin.  Alors que ça n’a pas trop d’importance pour un marathon. Mais la souplesse peut aider lors des trails, pour les flexions de hanches dans les côtes.  Tout dépend de votre objectif. 

Le vrai/faux des étirements

La récupération ?

16- S’étirer diminue les courbatures ? Non car vous cassez les fibres musculaires pour rallonger le muscle. Vous pouvez avoir davantage de douleurs !

17- Les étirements sont une corvée ? Comme tout entraînement, quand on a compris à quoi il servait, on le fait pour réussir notre objectif.

 

Voila, vous savez tout maintenant! à vos baskets :-)

Partages ton avis avec nous :)