Maman, et si c’était mieux avant ?

Aujourd’hui je viens te parler de ce que j’étais avant d’être maman. Malgré le fait que j’aime mes filles plus que tout au monde, il m’arrive parfois d’être nostalgique de ma vie précédente.

Si j’avais une baguette magique, je changerais surement de nombreuses choses, notamment le choix de mes études (je vous en parlerai bientôt), ou encore les personnes que j’ai pu fréquenter avant, bref! Mais sûrement pas ma vie de maman.

  • Adieu spontanéité (ou presque !)

Avant, lorsque j’étais jeune (Oui j’ai déjà 26 ans tout de même) j’étais quelqu’un qui ne savait pas prévoir. Mes copines peuvent meme encore en attester aujourd’hui (Melissa, Cyn, Jocy si vous passez par là).

« T’es dispo pour qu’on se fasse un ciné ?« 

« Ça dépend, quand ? »

« Hum … disons maintenant! »

Ce côté spontané me manque grandement. Actuellement, si je veux faire quelque chose il faut que je calcule tout un tas de chose.

Qui peut garder les filles ? À quand remonte la dernière tetee ? Y aura a-t-il assez de lait ?

 Et j’en passe …! 

  • Penser à soi pour s’épanouir 

Je sais que certaines mamans arrivent totalement à penser à elles malgré les enfants et je les envie. C’est quelque chose que je ne sais pas faire. Il va toujours falloir que je me m’inquiète, que j’appelle la personne qui les garde (que ce soit le papa, ou meme ma maman!). En somme, que je sois chiante !

Ce sentiment se reflète également dans ma pratique sportive. Pas plus tard que ce matin, j’avais une envie folle d’aller courir.

5h45 : Shanea se réveille, moi aussi. En pleine forme ! Tiens, je vais chausser mes running.

img_2357Ah oui mais … il faut que je tire mon lait. Allez j’irai après !

Je prépare le biberon de shanou, et tire mon lait pendant qu’elle le boit. Top il est 6h30, j’ai encore le temps.

Oui, sauf qu’Ayana n’était toujours pas réveillée et j’y tiens à la tétée du matin, étant donné qu’elle boit deja le biberon toute la journée :) Maman poule moi ? 

Et Ca n’a pas loupé, un quart d’heure plus tard elle se réveillait car elle avait faim.

Oui, j’aurai pu aller courir, revenir me doucher, me préparer puis partir. Simplement, je n’aurai pas vu mes bébés. Et le soir, j’en profite à peine 2 heures.

Les moments de qualité se font plus rares avec la reprise du travail et le fait que Shanea soit en pleine période d’affirmation (le terrible two, ça vous parle ?). Du coup, dès que l’occasion se présente, je saute dessus.

  • Être une meilleure maman

Je cours donc beaucoup moins, j’ai moins de temps pour moi. Je réalisais le week-end dernier pourtant que le fait d’avoir ces moments là me permettaient d’être une meilleure maman. Et oui, j’étais reposée, j’avais eu mon quota de fous rire alors mon taux de patience était revenue au maximum.

Chacune gère sa maternité comme elle le veut. Certaines ont besoin d’être exclusivement avec leurs enfants (les mamans au foyer par exemple). D’autres arrivent à trouver du temps exclusivement pour elles en empiétant sur le temps qu’elles pourraient passer avec leurs enfants. Et certaines ont envie de se dégager du temps sans y parvenir car elles n’ont pas les moyens pour.

Je ne juge personne et chacun fait comme il peut et veut. Ce matin, j’avais envie d’être libre comme le vent et je ne me sens pas moins une meilleure maman.

Et toi, qu’est ce qui te manque dans ta vie d’avant ?

Priscilla

Maman sportive et passionnée de 25 ans, je vous emmène avec moi à la découverte de différents sports, et vous donne mon avis sans langue de bois.

Une pensée sur “Maman, et si c’était mieux avant ?

  • 8 février 2017 à 12 h 50 min
    Permalink

    Boire du vin et faire une nuit de plus de 3h

    Répondre

Partages ton avis avec nous :)