Oui je suis avant dernière, non je n’ai pas honte

Toujours dans la même lignée que cet article, je viens vous parler de comportements qui m’attristent de la part de certaines runneuses en manque de confiance.

Beaucoup ont honte de leur classement et n’osent pas l’avouer de peur d’être moquée ou tout simplement car elles ne se trouvent pas à la hauteur.

Comme vous avez pu le voir sur Facebook, j’ai couru les foulées Villeneuvoises le dimanche 20 mars. Je suis arrivée 61e sur 62 et 13e sur 13 de ma catégorie (Sénior Féminine).
Fut un temps, je n’aurai pas pris le départ d’une course avec si peu de participants de peur d’être dernière, de passer la finish line bien après tout le monde. Mais ça, c’était avant!

Oui je suis avant dernière, non je n'ai pas honte
Classement Foulées villeneuvoises
  • Courir au gré de mes envies sans peur

Aujourd’hui, j’ai totalement changé de point de vue pour plusieurs raisons :
D’abord grâce à vous qui m’encouragez : même quand je cours la même distance que vous en deux fois plus de temps ou lorsque je suis dans mes moments de doute.
Ensuite parce que je n’ai pas envie de m’auto censurer : une course me plait, pour quelle raison n’aurais-je pas le droit de la faire ? Qui m’empêche de prendre le départ à part mes mauvaises pensées ?

  • Courez au gré de VOS envies avec entrain

Aujourd’hui, à mon tour de vous dire quelque chose :
– La course à pied est votre passion, que vous soyez premier ou dernier est sans importance
– Moins il y a de participants dans une course, plus vous avez de la place (pas besoin de slalomer entre les gens)
– Tentez l’expérience, vous en ressortirez plus motivée que jamais
– Courez au profit d’une asso, une bonne raison supplémentaire d’y aller

En partant de ce niveau, vous ne pourrez qu’avoir une belle évolution!

Prendre le départ n’est pas donné à tout le monde, beaucoup se dégonflent (je ne parle pas de celles qui ont de très bonne raisons comme une blessure) et préfèrent donner leur dossard.

Soyez fière de vous, gardez la tête haute et passer cette finish line coute que coute ! Votre médaille aura une belle valeur

Priscilla

Maman sportive et passionnée de 25 ans, je vous emmène avec moi à la découverte de différents sports, et vous donne mon avis sans langue de bois.

Une pensée sur “Oui je suis avant dernière, non je n’ai pas honte

  • 26 mars 2016 à 13 h 49 min
    Permalink

    Ça me fait trop plaisir de lire ton article ! Moi meme j’étais derniere à mon premier semi marathon, durant les 5 premiers km ! Apres j’ai réussi à doubler tous ceux qui étaient partis trop vite mais au classement je suis dans les 20 dernières sur plusieurs milliers de coureurs ^^
    Mais je m’en fiche ! C’était mon défi à moi, je n’avais pas d’objectif de temps, je voulais juste le finir et j’ai réussi et je suis super fière de moi ! Faut arrêter de se mettre la pression parce qu’on ne court pas vite 😉

    Répondre

Partages ton avis avec nous :)