Et toi, tu manges tes émotions ?

T’es-tu déjà demandé si tu manges par faim, par ennui ou pour compenser quelque chose ?

Quand j’ai fait mon rééquilibrage alimentaire (dont je te parle ici) j’ai d’abord voulu reconnaître ma faim. Au fur et à mesure je me suis rendu compte que rare étaient les fois où je mangeais car mon estomac le réclamait mais plutôt quand ma tête me l’ordonnait.

Humeur - Et toi, tu manges tes émotions ?

Manger par convenance

« Tiens, il est midi » résonne comme un appel à la cuisine ou la cantine. Mais en vrai, te demandes tu à ce moment la si tu as faim ? Si tu as envie de manger ? Ou encore, si tu ne vas pas manger simplement pour rester avec tes collègues/camarades qui y vont à cette heure ci. On sait très bien que la nourriture rapproche et en dit long socialement. Chez certains, ne pas finir son assiette est un manque de respect envers l’autre quand chez d’autres, il faut toujours en laisser un minimum par politesse.

« J’ai eu mon diplôme, on va fêter ça ? » Souvent on va boire un coup, mais généralement on fait un apéro géant ou une orgie alimentaire pour célébrer une bonne nouvelle. C’est ainsi, on mange ses émotions, autant les bonnes que les moins bonnes.

Manger par ennui Souvent, l’ennui arrive lorsque le temps est maussade, qu’on ne trouve rien de pertinent à faire et qu’on reste toute la journée à s’abrutir devant la TV ou des séries. On a alors le grignotage facile. Mais comme pour les points précédents, je sais très bien qu’on ne mange pas des M&M’s parce qu’on a faim mais parce qu’on en a envie. Un bon plateau repas devant un film ou une émission ça fait souvent du bien au moral et un peu moins aux hanches quand c’est un fait quotidien.

Apprécier les choses rares est vraiment agréable. Essaie, fais moins de plateau repas tout gras mais plus d’apéros avec de bons produits, tu verras que les premiers te manqueront de moins en moins. Soit tu prendras un réel plaisir à en manger tant ça fait longtemps, soit tu le banniras de tes habitudes :)

Humeur - Et toi, tu manges tes émotions ?

Manger ses émotions négatives. Lorsqu’une mauvaise nouvelle arrive, qu’on se sent seule, triste ou désemparée, on a souvent envie de combler ce vide immense. Comment ? En mangeant tout simplement. Manger pour oublier ? Manger pour se sentir mieux ? Généralement, lorsque le rationnel reprend le dessus, tu te sens encore moins bien après cette phase car tu sais que tes problèmes ne seront toujours pas réglés même après avoir avalé 500mL de glace Ben&Jerry.

Trouver une alternative. Chacune établit des techniques personnelles. Certaines iront se faire les ongles pour avoir les mains occupées, d’autres liront un livre pour échapper à la réalité quand d’autres iront se donner corps et âmes à une séance de sport afin d’en ressortir vidée de toute négativité et pleine d’endorphines.

Et toi, tu manges tes émotions ?

Priscilla

Maman sportive et passionnée de 25 ans, je vous emmène avec moi à la découverte de différents sports, et vous donne mon avis sans langue de bois.

9 pensées sur “Et toi, tu manges tes émotions ?

  • 18 juillet 2016 à 19 h 56 min
    Permalink

    J’ai fait le même constat à mes débuts. Pour éviter cela, je lis, je danse mais j’évite de me diriger vers mon frigo. Merci pour cet article

    Répondre
  • 19 juillet 2016 à 0 h 02 min
    Permalink

    C’est fou ce que le mental peut influer sur l’alimentation… Pour ma part lorsque j’ai un coup de mou ou que je m’ennuie je vais avoir tendance à manger des choses hyper sucrées, d’ailleurs je prends du poids à chaques vacances à cause de cela car j’ai beaucoup de mal à gérer le fait de passer de mes journées habituelles où je suis super occupée du lever du jour à la tombée de la nuit aux journées de vacances où je n’ai plus rien à faire si ce n’est errer comme un lion en cage. L’ennui m’est fatal à bien des niveaux… En tout cas j’admire la discipline sportive que tu t’imposes au quotidien, j’aimerai tellement trouver autant de motivation que toi pour me remettre au sport !

    Répondre
    • 19 juillet 2016 à 5 h 59 min
      Permalink

      Oh oui je comprends j’étais comme Ça avant.
      Tu sais pour le sport, tu peux commencer par 5 min et augmenter à chaque fois un petit peu, d’abord 1x/semaine puis 2 etc :)

      Répondre
      • 19 juillet 2016 à 18 h 07 min
        Permalink

        C’est une bonne idée même si je me connais je vais vouloir y aller à fond dès la première séance et chaque fois je me dégoûte toute seule à trop en faire en fait (mais un jour je serai raisonnable, on y croit !) ^^

        Répondre
  • 19 juillet 2016 à 14 h 16 min
    Permalink

    Oh que oui :/ et c’est une bataille de tous les jours. Moi aussi j’ai du mal parfois avec la motivation. J’ai le tort d’être dans le tout ou rien. Si je ne sors pas pour au moins 40/45 mn, je me dis que ça ne sert à rien : je sais que c’est complètement idiot. Grrrrrrr 😉

    Répondre
    • 19 juillet 2016 à 15 h 08 min
      Permalink

      Je te comprends totalement ! Quand je fais des mini séances (20 minutes) j’ai l’impression de ne rien faire, alors que c’est vraiment mieux que rien !

      Répondre
  • 19 juillet 2016 à 21 h 44 min
    Permalink

    Moi aussi j’ai remarqu » mes émotions influençait vraiment sur mon mode d’alimentation et desfois un peu trop d’ailleurs et j’essaye de lutter contre ca mais c’est loin d’être évident ! Merci pour cet article très interessant ! Bises LIly.

    Répondre
    • 19 juillet 2016 à 22 h 47 min
      Permalink

      S’en rendre compte etait deja un grand pas vers le changement

      Répondre

Partages ton avis avec nous :)